J(e n’)irai (pas) voir L’écume des jours.

lécume-des-jours1

 

« Pile », j’irai voir l’Ecume des jours au cinéma la boule au ventre, « face » je n’irai pas.

Après plusieurs rebonds sur le carrelage, la pièce s’est immobilisée. « Pile ». J’ai récidivé à cinq reprises, même verdict.

Je me suis alors rendu dans mon magasin de farces et attrape favori, et j’ai demandé une pièce avec deux « face ».

-Désolé Monsieur, il ne me reste que des doubles « pile ». J’ai vendu toutes les doubles « face » à d’autres personnes qui comme vous, ne voulaient pas aller voir l’Ecume des jours.

Loin d’être résigné pour autant, j’ai donc très logiquement pris la décision qui s’imposait. Prendre un avion pour Vladivostok et décrocher le fameux sésame auprès d’un faux monnayeur local.

Une fois sur place, je me rends comme convenu dans un vieux tripot crasseux où de jeunes militaires aux regards hostiles me scrutent comme un pestiféré, et j’aperçois mon contact, Ievgueni qui me fait signe de la main.

-La marchandise n’est pas là. Gondry est passé avant toi. Il a tout pris.

-Non mais tu te fous de ma gueule Alexeï?

-Ievgueni.

-Et comment je vais faire moi? Je ne veux pas, JE NE PEUX pas aller voir son film de merde!!! J’ai à peine vu une fois la bande-annonce à la télé, et c’est déjà tout mon petit jardin secret qui commence à se consumer comme une paillote corse. J’te promets mec, c’est horrible. Je vois des fougères partout à la place des nénuphars, Colin souffre de nanisme, Amélie Poulain trompe Quincampoix avec cette grosse feignasse, et y a des filtres Instagram partout.

Non franchement, Bogdanov, tu peux pas me faire ça, mec. Tu dois m’aider, je tiens à préserver la virginité de mon imagination. Je ne suis pas encore prêt.

-Ievgueni.

-Ouais c’est pareil, Vladimir. Bon, soyons sérieux, tu vas pas me faire croire que t’as même pas un vieux kopeck truqué qui traîne dans ton arrière boutique. T’es un faux monnayeur, oui ou merde? J’en peux plus là, chuis au bout du rouleau, tu comprends? Et puis t’as lu le bouquin? T’arrives à imaginer Gad Elmaleh en fan de Sartre?

-Qui est Gad Elmaleh?

-Tiens, je t’ai amené une photo.

gad elmaleh

-Oh merde, c’est un combattant tchétchène.

-Ah! Tu comprends mieux maintenant. Bon alors, t’es prêt à m’aider?

-Je te l’ai déjà dit, je ne peux rien pour toi. Mais je vais quand-même te donner un petit conseil d’ami, parce-que j’ai pas envie que l’autre Gondry viole ton imagination.

Tu vois, nous les russes, quand on a pas envie d’aller voir un film au cinéma on le fait avec un peu plus de dignité que vous autres européens. On prend un pétard, on met une seule balle dans le barillet, on fait tourner le bordel, on se le cale sur la tempe, et on presse la détente. Si tu restes en vie, t’as gagné. On appelle ça la roulette russe. Entre nous, c’est un peu plus couillu que ton histoire de « pile ou face ».

Puis le bon côté des choses, c’est que si tu gagnes, tu n’iras pas voir le film, et mieux encore, si tu perds, tu iras directement rejoindre ton Borisov Vianovnikov là où il est, et ce sera lui qui te racontera l’histoire.

-Ah ouais. En fait vous trichez. Perso, j’aime pas trop ces méthodes.

-Chacun son truc, toi tu préfères truquer des pièces.

-Non, mais c’est toi le faux monnayeur, n’inverse pas les rôles Tatiana!

-Ievgueni.

-Oh puis merde, j’me casse. En plus votre pianocktail déraille complètement, et j’en ai plein le cul de boire de l’antigel.

-C’est pas un pianocktail, c’est un pianodka. Tu fais un DO, il te sert VODKA! Tu fais un RE, il te sert VODKA, tu fais un MI, il te sert VODKA…

-C’est bon, j’ai compris. Tu fais un FA, il te sert VODKA.

-Non, tu fais un FA, il te fabrique une fausse pièce.

-Une fausse pièce? Avec deux faces identiques? Comme celles qui permettent de ne pas aller voir un film au cinéma?

-Oui, deux « face ». Comme tu les aimes.

Ni une ni deux, je me rue sur le pianodka en question.

-Dis-moi, Ludmila…

-Ievgueni.

-Il manque des touches là.

-Non, les LA sont tous là.

-Oui, j’ai bien compris. Mais où sont les FA? Il n’y en a plus un seul?

-C’est Gondry qui les a embarquées.

2 comments

Répondre à P.doutet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>