Les sculptures de Lorenzo Quinn

« Quoi? Encore des sculptures? T’en as pas marre de publier des articles sur l’art? Moi, ça commence à me taper sur le système. Si c’est comme ça, j’me casse, et je ne reviendrai plus jamais sur ce site! »

Ok, je prends note. Et comme cette réaction prémonitoire issue de mon psychisme quelque-peu dérangé m’a vexé, je vous épargnerai la présentation de cet artiste nommé Lorenzo Quinn. Bon visionnage. Lire la suite «

Dessinez et publiez votre Homer Simpson

Depuis le 25 novembre, le Tumblr participatif Drawhomer.com regroupe une sélection de détournements du célèbre personnage de dessin animé Homer Simpson.

Le principe est simple. Les internautes ou artistes intéressés par le projet peuvent contribuer en dessinant un Homer Simpson revisité par leurs soins (le but n’étant pas de se rapprocher le plus possible du personnage initial, mais d’y ajouter sa touche perso).

Une quinzaine de contributions ont déjà été publiées, et les créateurs du site espèrent un jour pouvoir les exposer, leur ultime but étant de convaincre Matt Groening de se prendre au jeu.

Lire la suite «

Les sculptures hyper réalistes de Ron Mueck

Ron Mueck est un sculpteur australien né à Melbourne en 1958.

Après avoir été fabricant de marionnettes pour le cinéma et la télévision, c’est en 1990 qu’il crée sa propre entreprise de fabrication de mannequins, avant de se lancer dans des projets artistiques plus étonnants les uns que les autres à partir de 1996.

Désormais illustre, son oeuvre est majoritairement composée de sculptures hyper réalistes, mettant en scène des êtres humains d’une expressivité rare.

Dérangeants et intrigants, ses personnages sur-dimensionnés et ses modèles réduits s’exposent aujourd’hui dans les plus grands musées du monde.

Voici un petit aperçu de son oeuvre. Lire la suite «

Le Street Art de Mark Jenkins

Né en 1970, Mark Jenkins est un artiste américain qui a fait de la rue et des lieux public son terrain de jeux depuis 2003.

L’oeuvre de ce street artist s’expose aujourd’hui dans les rues du monde entier, et prend tout son sens en étant soumise à l’étonnement d’un public qui tombe dessus par hasard.

Sa série de sculptures baptisée « Embed » met en scène des corps humains en grandeur nature, moulés dans du ruban adhésif, puis vêtus, et installés dans de curieuses positions en milieu urbain.

Site web de Mark Jenkins via Libé